SERPORT : Nouvelle évaluations des marchandises en souffrance

Une instruction a été faite par le Groupe des services portuaires "SERPORT" aux responsables des entreprises portuaires, et ce , afin d’activer davantage la commission chargée de l’inspection et de l’évaluation des marchandises avariées ou en séjour prolongée au niveau des airs d’entreposages.

Le Groupe SERPORT a ègalement soulignè à tous les responsables des entreprises portuaires l’importance de multiplier l’intervention de la commission chargée du traitement des produits avariés et en attente au niveau des ports afin de renforcer les mesures de contrôle de traitement des marchandises.

Ainsi, le suivi et l’évaluation des marchandises importées, en souffrance au niveau des airs d’entreposages se fera par la commission tous les quinze jours au lieu d’une fois par mois, cela permettra de libérer progressivement les espaces portuaires des conteneurs en souffrance qui entravent l’activité commerciale.

Cette commission a les prérogatives de trancher sur le sort de ces marchandises qui n’ont pas fait l’objet de déclaration appropriée par l’importateur ou qui manque de traçabilité notamment en ce qui concerne leur pays d’origine ou leur fabricant ou encore leur conformité aux normes.

Les marchandises jugées périmées ou non propre à la consommation sont acheminées directement vers les décharges par le biais des APC en vue de les détruire.